Il est de ces instants de la vie nous rappelant l’aspect éphémère des choses, et que nous ne sommes que de passage sur Terre. Le poème qui suit explique sobrement, comme le déclara une amie très chère, Saly.D, cette mise en pause et le silence assez long du département Boulamawkaj. Le Soleil est enfin de retour et les choses peuvent reprendre activement leur cheminement vers le firmament du partage et de la mise en commun collective.

Ce texte fut performé Samedi 09 mars 2024 dans le cadre de l’évènement culturel poétique, Soleils de la conscience, curaté par Eva Shané Augustine aka EveTheAlchemist. Big s/o à toi Eva !

 

LANMOU sur toustes !